Comment ouvrir un club?

Depliant_14_2-3_web

Avant tout, les intéressés prennent contact avec l’Association faîtière de La Lanterne Magique (ASLM), qui les épaule dans leurs démarches, s’assure du nombre potentiel d’enfants, puis leur fournit le matériel promotionnel et pédagogique.

Le club de La Lanterne Magique de votre ville

Sur le modèle des statuts de l’ASLM est fondée une Association qui correspond au club de La Lanterne Magique de votre ville. Sous la forme d’une cotisation, cette Association adhère à l’ASLM et peut désormais bénéficier de ses services et de sa programmation.
Pour se faire connaître, le club de La Lanterne Magique de votre ville contacte les établissements scolaires (publics et privés), les centres d’animations, les associations familiales, etc. Les dépliants, dossiers, affiches et trailers destinés à communiquer à propos de la création du nouveau club sont à valider en amont avec l’ASLM.

Une équipe

De façon à assurer son organisation, le nouveau club constitue une équipe capable de gérer les aspects pratiques, de la comptabilité aux inscriptions en passant par la promotion. Afin d’assurer la sécurité et le bien-être des enfants, avant, pendant et après les séances, il engage également des adultes responsables («parents de secours») ayant pour tâche d’encadrer les membres durant les séances.

Des animateurs

Deux animateurs sont présents pour assurer l’animation qui précède chaque projection. Ce sont les mêmes durant toute la saison. Par ailleurs, le concept de La Lanterne Magique implique de présenter un artiste différent pour chaque animation – en complément du pilier que constituent les deux animateurs récurrents. Cet artiste invité est tantôt une femme, tantôt un homme, un mime, un danseur, un dompteur d’animaux, un équilibriste, un chanteur, un marionnettiste, un musicien, etc. Il est souvent proposé par l’ASLM en fonction de l’animation.

Des techniciens

Des éléments techniques interviennent dans la plupart des animations. Dès lors, le projectionniste du cinéma ou le régisseur doit pouvoir, quand l’animation le nécessite, réaliser avec précision les effets techniques demandés par l’animation: jeux de lumière, effets spéciaux (fumée, bulles de savon), effets sonores avec un CD, ou extraits de films, etc.

Première!

Pour la première saison, il est fortement conseillé d’organiser une séance de découverte à destination des parents, enfants, professeurs, élus locaux, journalistes, etc. Cette séance est primordiale. Bien menée, elle garantit une salle complète pour toute la saison. Une seconde séance de découverte peut être conseillée, si la première n’a pas amené les résultats escomptés.

Avant de débuter sa première saison, le club doit déterminer les meilleurs jours et horaires pour les neuf séances de l’année. Ce planning est ensuite envoyé à l’ASLM, suffisamment à l’avance pour que la programmation puisse être établie. Attention: ce travail est très important, car il est extrêmement compliqué voire impossible de changer une date de séance quand la saison a déjà commencé. La programmation est proposée par l’ASLM. Elle réunit 9 films ordonnés par émotions et par ordre chronologique: trois films qui font rire, trois films qui font pleurer ou peur (une saison sur deux) et trois films qui font rêver. Toutes les suggestions sont les bienvenues.

En début de saison, le club s’occupe des inscriptions de ses membres et remet une carte de membre à chaque enfant inscrit. Cette dernière est fournie par l’ASLM. De cette façon, le club peut préparer un fichier d’adresses pour l’envoi des journaux de La Lanterne Magique aux membres. En ce qui concerne les petits journaux proprement dits, les pages 1 & 8 sont personnalisées pour y inclure les sponsors et les partenaires locaux. Il faut donc envoyer en début d’année et quelques semaines avant chaque séance les informations nécessaires aux pages 1 & 8 à l’ASLM, afin que l’éditeur et l’imprimeur puissent tenir compte d’éventuelles modifications.

Contact

Association La Lanterne Magique
Case postale 1676
CH-2001 Neuchâtel
+41 (0)32 723 77 00
box@lanterne.ch

Cet article est également disponible en: Anglais Allemand Italien Espagnol